Trousse de secours

Le contenu de la trousse de secours du randonneur

  • Un flacon de solution hydro-alcoolique pour désinfection des mains après lavage et séchage ;

  • Des dosettes de sérum physiologiques stériles pour lavage oculaire ;

  • Double quantité de compresses 20, double de bandes 2X5 et 2X10 ;

  • Des bandelettes à sutures (utilisation sur plaie propre et sèche uniquement) ;

  • Une bande élastique semi-rigide type Nylexgrip pour sécuriser un "gros" pansement, une entorse ;

  • Un lot d'épingles de nourrice ;

  • Un carré de tissu (1m*1m) pour confectionner une écharpe (un deuxième pour la contre-écharpe) si il a été formé pour. Actuellement, cette utilisation est absente du PSC1 ;

  • Une paire de ciseaux solides et affutés ;

  • Une pince à échardes, quelques aiguilles stériles ;

  • Un tire-tique ;

  • Du sucre en présentation individuelle, en morceaux ou poudre ;

  • La fiche, si possible plastifiée, décrivant les informations indispensables pour un appel à l'aide (112) : motif, situation géographique, état du ou des victimes, composition du groupe, mesures prises, .. (voir la formation SA1 brevet fédéral) et plusieurs exemplaires de cette fiche pré-rempliue à compléter avec un crayon solide taillé des deux côtés ;

  • La liste du contenu de la trousse et des dates de vérification et/ou remplacements ;

  • Le tout dans une pochette solide et dans un emballage protégé des intempéries.